Le rôle de l'avocat

Le rôle de l'avocat : quand faire appel à lui ?  


L’avocat peut intervenir : 

Indépendamment de tout conflit ou litige : l’avocat écoute, informe et conseille.  


- il vous assiste dans les négociations,  

- il rédige ou vérifie la rédaction de vos contrats privés et commerciaux, 

- il vous conseille en matière de choix de régime matrimonial et de planification successorale, 

- il vous aide à effectuer les démarches devant l’Office des étrangers en vue de l’obtention d’un titre de séjour.  


Lorsque le conflit surgit : il participe aux négociations et favorise les solutions amiables en utilisant son expérience en matière de gestion de conflits ; il vous suggère les modes alternatifs de règlement des conflits permettant d’éviter une procédure devant les Tribunaux.  


Quand le conflit est porté en justice : il défend vos intérêts devant toutes les juridictions judiciaires, administratives, disciplinaires…  



 L’avocat peut aussi : 


- vous aider à régler une situation familiale conflictuelle 

- introduire un recours contre une décision fiscale ou administrative 

- vous aider dans l’élaboration d’un plan de restructuration pour votre entreprise en difficulté 

- vous assister lors d’une assemblée générale de société ou de copropriété

- assister votre entreprise lors d’un conflit social 

- introduire une réclamation contre un impôt ou une décision administrative contestée  

- …  


 
L’avocat peut également exercer des missions légales en vertu de mandats confiés par les Tribunaux tels que : curateur de faillite, liquidateur judiciaire, administrateur provisoire de la personne ou des biens, médiateur de dettes, curateur à succession vacante, …  


La profession d’avocat est une profession libérale indépendante mais légalement réglementée.  

Dans le cadre de ses fonctions, l’avocat est  

soumis à des règles déontologiques dont :  
    
- l’indépendance : l’avocat est indépendant de tout pouvoir politique, économique ou judiciaire ; il vous défend librement avec pour seul objectif la défense de vos intérêts et de vos droits. Il ne peut pas accepter de prendre en charge des intérêts opposés.  

- la probité et la dignité : l’avocat est tenu de gérer scrupuleusement les fonds qu’il détient pour compte de ses clients ou de tiers ; il doit s’abstenir de tout comportement professionnel ou privé susceptible de porter atteinte à l’honneur de la profession. 

- le secret professionnel : l’avocat est une personne de confiance tenue de ne pas divulguer les informations qui lui sont communiquées tant par son client que par un autre avocat. Cette confidentialité est particulièrement importante dans les négociations.  

soumis à la discipline de l’Ordre du barreau auquel il appartient  


 • titulaire d’une assurance responsabilité civile professionnelle garantissant ses clients et les tiers de tout dommage qui pourrait être causé dans le cadre ou à la suite de son intervention.